Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentQuelques échos de l’Assemblée des Délégué·e·s
Bookmark & Share:
Actions sur le document
  • Imprimer
  • Bookmark

Quelques échos de l’Assemblée des Délégué·e·s

Mots-clés associés : ,
La traditionnelle AD SPVal s’est déroulée à Martigny-Croix, le 25 mai dernier, en présence de 160 délégué·e·s sur 169, de la vice-présidente de la commune et des responsables du Département et du Service.
Quelques échos de l’Assemblée des Délégué·e·s

En introduction, je tiens à vous livrer le message d’ouverture prononcé par la présidente du jour, Catherine Boni

«Aujourd’hui, j’ai envie de vous emmener avec moi, là-bas… Où tout a commencé…

Il y a des moments, dans nos vies précipitées, tourmentées et dispersées où il est nécessaire de se recueillir, se rassembler, retourner en quelque sorte à la source, et de là, mieux voir où l’on doit aller.

L’apercevez-vous? Notre source… 

Ce métier de l’humain, passionnant, chronophage, au subtil gout du partage, à la saveur idéaliste et exigeante. Un métier qui nous permet de montrer par des actes concrets notre souci de l’autre, du lien social, du collectif et qui nous mène, malheureusement parfois, au perfectionnisme maladif… 

Oui, c’est vrai… Notre travail devient difficile et bien souvent on ne s’y retrouve plus. 

Il est légitime de réclamer auprès de nos responsables politiques les moyens et les signes forts qui nous permettront de continuer à pratiquer. 

Parlons de notre souffrance face aux injonctions qui émanent, en permanence, de toutes parts – parents, institutions et même élèves – et empêchent de plus en plus notre libre arbitre. 

Dénonçons la réalité citoyenne actuelle, les changements sociétaux qui se déversent sur l’école comme des torrents en furie, balayant nos illusions au passage…

Mais là n’est pas tout… N’oublions rien… Faisons un pas en arrière, revenons là où coule l’eau pure, celle qui titillait notre soif et a su l’apaiser. 

Nous n’avons pas le droit de laisser tomber! Gardons le regard fier et vif, les bras levés, tendus vers ce bel idéal de nos débuts.

La citation le dit: "Il faut tout un village pour élever un enfant!" Ainsi, il est de notre responsabilité de continuer à participer à la construction de la société en transmettant notre savoir et en valorisant les compétences de nos élèves

Vous l’aurez deviné…! J’apprécie le vert et la symbolique à laquelle on rattache cette couleur! 

Ces propos tenus n’engagent que moi. Ne voyez en ce message ni volonté moralisatrice ou culpabilisante. Ce n’est que le partage de ma pensée du jour, sincère, quelque peu naïve, que je vous laisse prendre, ou pas, avec un peu de hauteur et d’indulgence. 

Steve Jobs disait: "La seule façon de faire du bon travail est d’aimer ce que vous faites!"

Ainsi, je vous souhaite, à toutes et tous, une seule chose: AIMER! Et si vous avez perdu le chemin, ou ne l’avez pas encore trouvé, continuez à chercher!»

 

Les délégué·e·s ont adopté deux résolutions dont voici les demandes adressées aux autorités:

Nouvelles dotations dans le cadre des cours AC&M

Les délégué·e·s SPVal demandent:

– que les normes en vigueur pour l’attribution des cours AC&M soient revues pour fixer les effectifs des groupes à 13 élèves maximum (actuellement de 12 à 19 élèves);

– que l’encadrement des élèves à besoins particuliers soit également assuré lors des cours AC&M;

– que les classes à deux degrés bénéficient de cours AC&M spécifiques par degré quel que soit l’effectif de la classe.

 

Solutions urgentes pour la gestion des élèves en difficulté de comportement 

Les délégué·e·s SPVal demandent:

– que des réponses urgentes soient apportées pour les défis croissants de la gestion des classes, dès l’année 2019-2020, comme:

– mettre en place des aides répondant aux besoins particuliers (GNT, co-enseignant·e, éducateur·trice en milieu ouvert qui peut intervenir en classe et dans la famille,…);

– créer «des classes relai» ou des espaces d’accueil ponctuel dans les centres scolaires; 

– augmenter les dotations des médiateurs·trices et des personnes ressources;

– …

– que les budgets nécessaires pour toutes et tous les professionnel·le·s lié·e·s à ces situations soient attribués.

 

La vice-présidente de Martigny-Combe, Mme Dominique Chappot, a ensuite transmis les mots de bienvenue au nom de la commune hôte de la journée. Les points habituels de l’ordre du jour se sont enchainés sereinement. Des nominations statutaires ont été effectuées.

Lors du rapport d’activité SPVal, les éléments suivants ont plus spécifiquement été développés:

– Les augmentations des postes de spécialistes, les besoins futurs et les budgets nécessaires.

– L’importance des mesures allouées aux premiers degrés de la scolarité (dès la 1H).

– La transition numérique pour les enseignant·e·s.

– La problématique des remplaçant·e·s. 

– Les relations avec les parents et la brochure Famille-
Ecole.

– L’assistance juridique de l’État pour les enseignant·e·s.

 

Les représentant·e·s des associations faitières ainsi que de la caisse de pension ont exposé l’état d’avancement de certains dossiers.

Le président du SER, Samuel Rohrbach, a présenté:

– les résultats principaux de l’enquête sur le temps de travail;

– les Appels votés lors de l’AD SER du 18 mai 2019, soit l’Appel Numérique et l’Appel pour le 14 juin. 2019.

 

La présidente FMEP, Marylène Volpi Fournier, a parlé:

– de l’assurance perte de gain pour les employés;

– des mesures d’accompagnements pour CPVAL;

– des comparaisons salariales.

 

Le directeur de CPVAL, Patrice Vernier, a exposé les détails:

– de l’introduction du changement de taux au 1er septembre 2019;

– des modifications organisationnelles de la caisse;

– du calendrier et des informations sur les plans de prévoyance.

 

Le chef du Département de l’économie et de la formation, Christophe Darbellay, a pris la parole pour présenter les nombreux dossiers de l’année écoulée, les projets ou les défis à venir. Les interrogations des délégué·e·s ont reçu les réponses du chef de Service, M. Jean-Philippe Lonfat. Le «Cri du cœur» d’une collègue a fait écho à la deuxième résolution de la journée.

Le verre de l’amitié, servi par les élèves de la classe de formation pratique, a clos cette matinée. Suite à cette assemblée, le Comité Cantonal a eu un grand travail de suivi des dossiers en relations étroites avec le Service de l’enseignement. Le but étant la concrétisation de tout ou partie des revendications exprimées par les délégué·e·s  qui représentent les 1’670 membres SPVal.

Et la fin de l’année scolaire fixée au 19 juin n’a pas stoppé les activités de la SPVal. Les travaux se prolongent jusqu’au 28 juin et reprendront dès le 12 août. 

Bon été à vous! 

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA