Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentHalte à la désinformation !
Actions sur le document
  • Imprimer

Halte à la désinformation !

Mots-clés associés :
La période de tension entre la FMEF et le Parlement permet à chacun d’aller de son commentaire. Rétablissons donc quelques faits :

1. Contrairement à ce qui est dit par un Conseiller d’Etat, il n’y a jamais eu de négociation entre la FMEF et l’Etat en matière d’assainissement des caisses de pension. Il y a eu consultation. Ce n’est pas pareil.

2. Contrairement à ce que dit le Président de la Cofi, l’assainissement des caisses de pension ne coûtera ni 600 MM, ni même 500 MM. Il ne coûtera rien à l’Etat. Celui-ci économisera sur les encouragements au départ à la retraite. Surtout, il diminuera de 1,5% sa part dans la cotisation au 2ème pilier. Sur la masse salariale, le nombre d’employés et une période de 40 ans, l’Etat aura même un gain au final.

3. La négociation sur les mesures d’accompagnement est renvoyée à la négociation sur le statut de l’enseignant. C’est une manière de "dégager en touche", car aucune négociation sur le statut n’est pour l’instant planifiée. Il n’y a ni programme, ni calendrier, ni objectif.

4. Les gens qui ont pris leur retraite anticipée durant les dernières années n’étaient pas des privilégiés. Ils ont été encouragés à laisser leur place à des jeunes. Ce n’est pas pareil. On disait même que l’Etat économiserait en donnant un montant pour encourager au départ. C’est logique, un enseignant à 145% du salaire de base s’en allait. Il était remplacé par un jeune à 94%.

Jean-Claude Savoy Président de la SPVal

 

Post-scriptum

La nécessité d’assainir les caisses de pension ne se discute pas. Encore faut-il que les bases soient bonnes.

 

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA