Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentEvaluation et examens de fin d’année
Actions sur le document
  • Imprimer

Evaluation et examens de fin d’année

Mots-clés associés :
Suite à différentes questions soulevées par des enseignants en réaction à l’exploitation des résultats des examens de fin d’année, le Comité Cantonal de la SPVal émet les réserves et les propositions suivantes :

1. Remédiation

Les différents dysfonctionnements signalés par la délégation SPVal lors de la rencontre avec le Service de l’Enseignement du 4 mars 2009 à Sion doivent être corrigés.

2. Organisation de l’évaluation

Les responsables de notre association ne nient pas que certaines pratiques dans le domaine de l’évaluation méritent d’être corrigées. Pour réaliser ce projet, il est indispensable qu’une ligne claire soit définie pour l’ensemble du canton. Une réflexion approfondie doit être menée. Cette réflexion doit explorer différentes pistes pour améliorer la pratique de l’évaluation. Elle doit aussi revoir les modalités d’organisation des examens de fin d’année. Le DECS doit aussi veiller à ce que la gestion électronique des notes reste un outil à disposition des enseignants. En aucun cas cet outil ne doit devenir contraignant en établissant le nombre de notes à attribuer dans les différentes sous disciplines (en particulier lorsque celles-ci ne disposent d’aucun moyen d’enseignement officiel comme cela est le cas avec la compréhension de l’oral dans la partie communication de l’enseignement du français par exemple).

3. Examens de fin d’année

L’organisation actuelle des examens de fin d’année ne donne pas satisfaction notamment en ce qui concerne :

• La fiabilité des fichiers Excel des résultats par items que les enseignants doivent compléter.

• Les modalités d’organisation des retours des résultats, surtout en ce qui concerne les envois aux commissions scolaires et les inévitables comparaisons de performance qui en découlent.

• La pertinence des taux de réussite attendus.

• L’absence de données sur la composition de la classe dont les résultats sont étudiés.

• La validation des épreuves avant leur passation.

Il existe des différences entre les intentions du DECS pour exploiter les résultats et les utilisations de ces résultats par les différents acteurs de l’école valaisanne sur le terrain. L’importance accordée aux examens de fin d’année en 4 et 6P doit être relativisée, l’acte d’enseigner doit être privilégié et l’organisation de l’évaluation ne doit en aucun cas mener au bachotage. Les propositions ci-dessus visent à donner du sens à l’indispensable partenariat qui doit lier les associations pédagogiques et le DECS. Les réactions des enseignants engagés dans les différentes commissions doivent être entendues pour éviter des blocages et des mécontentements qui ne peuvent que mettre en péril la qualité du travail effectué dans les classes.

Didier Jacquier, Président SPVal

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA