Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilDossiersL2 / L3Vocabulaire et Orthographe L2 L3
Bookmark & Share:
Actions sur le document
  • Imprimer
  • Bookmark

Vocabulaire et Orthographe L2 L3

Michael Kälin, animateur L2 HEP-VS, précise certaines consignes autour de l'étude du vocabulaire et de l'orthographe.
Vocabulaire et Orthographe L2 L3

La maitrise d’un certain lexique est nécessaire à toute communication.

-> L’apprentissage du vocabulaire fait partie du fonctionnement de la langue et les déterminants sont intégrés. L’enseignant utilise les déterminants correctement et insiste sur la justesse lors de la présentation du nouveau vocabulaire. L’élève apprend les mots dans la boîte avec les déterminants et essaie de les utiliser correctement.

-> Afin de permettre à l’élève de communiquer et d’oser s’exprimer, une correction ne se fait pas systématiquement ; ainsi, on n’interrompt et on ne démotive pas l’élève.

-> L’utilisation correcte des déterminants n’est pas primordiale pour une bonne communication.

-> Le lexique doit être su et l’élève essaie d’orthographier correctement les mots. A ce stade de l’apprentissage, il doit être capable de copier juste les mots en allemand. L’apprentissage avec les cartes-mots permet selon des études à atteindre d’excellents résultats. L’orthographe n’est pas primordiale à ce stade et pourrait freiner certains élèves dans leur élan et les démotiver.

Des évaluations écrites du vocabulaire français-allemand ne devraient pas être faites. Le vocabulaire doit être évalué à travers l’expression écrite et orale (voir évaluations types) et l’élève n’est pas sanctionné pour des fautes d’orthographe (sauf s’il s’agit de plusieurs erreurs de copie).

-> Les élèves ont du plaisir et commencent à s’exprimer rapidement avec des petites phrases et « chunks ». Ne freinons pas cet enthousiasme en retombant dans des anciens schémas.

La grammaire est traitée de manière inductive et implicite, les structures grammaticales sont transmises en tant que chunks.

L’essentiel est d’utiliser la grammaire à des fins communicatives, dans des situations réalistes et correspondant au vécu de l’enfant. « Der Grüne Max » ne vise pas la perfection formelle, mais des compétences communicatives actionnelles et fonctionnelles en allemand.

Il est trop tôt, à ce stade, pour thématiser les structures grammaticales, voire les traiter de manière systématique et exhaustive.

On aura donc une conception souple et positive des erreurs produites par les élèves, car celles-ci font partie intégrante du processus d’apprentissage.

L’apparition d’erreurs est d’ailleurs bien souvent synonyme de progrès, étant donné que les élèves commencent à analyser les chunks et font des hypothèses par rapport à la multiplicité des formes possibles dans la langue cible. On choisira donc une forme adaptée de correction, selon le type d’erreur, en reformulant par exemple simplement l’énoncé dans une forme correcte, sans correction explicite, et éventuellement par la verbalisation d’autres formes analogues.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA