Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentUn bout de PER avec Aldebert
Balade des Savoirs 2015

BibNum

Problème ? Consultez notre FAQ.

«Février 2020»
Février
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
Mises au concours

Retrouvez ici les mises au concours de postes d'enseignants.

Billetterie

Conférence à trois voix

vendredi 16 janvier 2015, 19h00

Fondation Gianadda, Martigny

plus d'infos...

Inscription en ligne

Test de placement en L2
Dans la période de changements actuelle, jugez-vous opportune l'obligation de participer à un test de placement en L2 pour les généralistes de l'école primaire ?


Votes : 402
Liens

Le SER

 

AVECO

Bookmark & Share:
Actions sur le document
  • Imprimer
  • Bookmark

Un bout de PER avec Aldebert

Mots-clés associés : ,,
La Balade des Savoirs (BdS pour les intimes) prend son envol musical. Elle devient naturellement Ballade avec un complice musicien de grand talent qui excelle en « Enfantillages ».
Un bout de PER avec Aldebert

Vous ne connaissez pas encore Guillaume Aldebert ? Pas de panique, La Balade des Savoirs est prête à enrichir votre discothèque. Deux albums cumulant 33 chansons constituent la variante Enfantillages de la production artistique de ce chanteur franc-comtois. Invité musical de la BdS, Aldebert redessine les limites entre chanson pour enfants et chanson tout court. Les thématiques mises en musique dans les petits bijoux qui s’envolent des cordes de sa guitare nous font découvrir un grand connaisseur du monde de l’enfance. Dès les premières mesures, le souffle de ses chansons dépoussière les souvenirs qui dorment au cœur de chacun des adultes que nous sommes devenus. Aux oreilles des enfants d’aujourd’hui, les titres de ces deux opus signés par Aldebert, parlent juste. Avec une immense poésie, les réalités quotidiennes deviennent phrases musicales, plaisirs partagés, exorcisme des peurs ou traduction des rêves.

Faire entrer les chansons d’Aldebert dans sa classe c’est casser les frontières entre les disciplines scolaires. Avec elles, l’éducation musicale tisse des liens vers des activités essentielles à la formation de la personnalité. Les messages délivrés par les textes sont autant de graines appelées à laisser de belles traces. Questionner l’élève ce n’est pas toujours attendre une réponse. C’est aussi lui laisser le temps de trouver une autre réponse que celle qui est prévue dans la méthodologie. C’est lui permettre de penser selon sa propre sensibilité. À travers de vrais courts métrages de vie enfantine, Aldebert nous donne l’occasion d’éduquer autrement.

Faut-il laisser passer les calendes avant de réaliser ses rêves ? (Plus tard quand tu seras grand) Pourquoi les enfants demandent-ils toujours pourquoi ? (Les questions) Peut-on parler d’amour à tout âge ? (Les amoureux, Super Mamie 2) La musique de Metallica, un pont entre parents et enfants ? (Du gros son) Comment approcher la tolérance et l’ouverture ? (La maison monde) C’est quoi les secrets ? (Mon petit doigt m’a dit) Avant moi c’était comment ? (Dans la maison de mon arrière-grand-père) Faut-il toujours être sage et sérieux ? (Le dragon) Est-ce que rien n’est impossible tant qu’on n’a pas essayé ? (La soucoupe volante) Où sont les mots qui n’existent pas encore ? (Les mots mélangés) Bien étudier à l’école est-ce vraiment s’assurer le meilleur des métiers ? (Qu’est-ce qu’on va faire moi ?)

 

La liste est encore longue, il vous plaira de la découvrir et d’imaginer les multiples activités que des textes riches et pleins de poésie ou d’humour vous permettront de proposer à votre classe. Nous nous réjouissons de les partager avec vous par le biais de la BdS. D’aucuns se plaignent de voir le vocabulaire de nos élèves s’étioler. Voilà une belle occasion de mettre des mots nouveaux sur des sentiments, des envies, des peurs ou des rêves et tout cela sur l’aile de la musique. Qu’elles s’habillent aux couleurs du jazz tzigane, du rap, du rock, du reggae, du slam ou du hip hop, les musiques d’Enfantillages sont d’une constante qualité.

Merci Aldebert, et bienvenue à Martigny en janvier 2015. Les élèves seront prêts à partager un bout de chemin avec vous.

 

Chanter du Aldebert, c’est faire plus que de la musique. C’est aussi courir le long d’un arc-en-ciel et donner une autre couleur à l’école. Jaune, rouge, vert, orange, bleu, brun et violet sont les couleurs du PER. N’ayez crainte, vous êtes dans le mille. Les chansons d’Aldebert sont omnicolores ! Ne vous demandez pas si vous faites de la musique, du français ou de la philosophie. Ne cherchez pas à savoir si vous exercez la mémoire, si vous renforcez la confiance de vos élèves ou si vous cherchez le meilleur accord possible. Dites-vous que vous enseignez avec le chœur et tout sonnera juste.

Didier Jacquier

Président SPVal

Contenus corrélés
Des étoiles dans les yeux !
Mots-clés associés : ,,
 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA