Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentHarmoniser à la sauce valaisanne
Actions sur le document
  • Imprimer

Harmoniser à la sauce valaisanne

Mots-clés associés :
Prenez le Concordat HarmoS, la Convention scolaire romande, le PER, la LEP, l’ordonnance sur l’évaluation, la nouvelle grille horaire, ISM, les économies cantonales, l’autonomie communale... et vous vous retrouvez «chef de cuisine» pour un menu bien épicé.

Orchestrons les rôles des différents acteurs de ce banquet gargantuesque et questionnons-nous sur les améliorations possibles: – L’élève a faim de savoirs, de stimulus, d’activités motivantes, de moyens attrayants, d’horaires équilibrés, de camarades collaborateurs, d’enseignants sereins, de parents participatifs, d’évaluations et de remédiations pour le faire progresser. Quelles attentes ont déjà été comblées en ce début d’année? Que doit-il, veut-il, peut-il vraiment apprendre? Peut-on lui proposer des entrées annonciatrices de promesses pour la suite?

 

– Les parents sont très attentifs à la qualité des «produits» scolaires, s’interrogent et échangent beaucoup sur la «nouvelle cuisine» des écoles valaisannes. Ils attendent avec impatience la réunion des parents pour obtenir des explications, des éclaircissements sur l’articulation et les conséquences des spécialités 2015

- 2016. Est-ce qu’à l’heure de l’apéro, toutes les directions, tous les enseignants ont les informations, les documents nécessaires et les réponses adéquates pour y répondre sereinement?

– Les enseignants sont responsables de la fraîcheur des moyens dès leur livraison par la CECAME, de la diversité des méthodes, du suivi des objectifs du PER et de l’adaptation des cheminements en coordination avec les spécialistes. Ils sont friands d’informations et de communications. Les découvertes des nouveautés concoctées, pendant l’été, par le Service de l’enseignement induisent une recrue d’essence des activités, des interrogations, des concertations et ressemblent à un «coup de chaud en cuisine » inutile pour certains. Ont-ils manqué une étape de la recette? A-t-on changé des ingrédients de base? Sont-ils tous des adeptes des fast-foods? Faut-il assurer ses arrières avec une bonne vieille recette slow-food qui a fait ses preuves?

– Les directions scolaires locales coordonnent au mieux l’engagement des serviteurs de l’Etat. Elles «représentent» les Ressources humaines pour l’attribution des Etats nominatifs. ISM les mue en informaticiens gestionnaires d’accès, préposés au controlling. La planification des horaires des «élèves/enseignants» (1-2H, 3-4H, 5 à 8H, études dirigées) comme ceux des transports n’a plus de secret pour elles. Faut-il envisager une formation avec la centrale de planification des CFF en vue des prochaines modifications? Ont-elles assez ou trop de marge sur leur carte de manœuvre? 

– Les autorités cantonales (les animateurs, les conseillers, les collaborateurs scientifiques, les adjoints, les inspecteurs) se partagent les préparations et l’élaboration des différents plats. Chacun y apporte sa touche d’assaisonnement avec son grain de sel, sa pointe de piment, ses saveurs d’épices orientales. Le chef de Département avec le chef de Service doivent veiller à l’unité, à l’équilibre et à la digestibilité de l’ensemble. Ont-ils pris en compte toutes les spécificités: les intolérances, les allergies, les régimes spéciaux, les goûts? Est-ce une cuisine Senso5 ou Fourchette Verte? Les plats ont-ils été élaborés individuellement ou de manière concertée?

Désolé de ne pouvoir vous accompagner pour le plat principal, mais je dois retourner en cuisine pour m’occuper d’un dessert pédagogique qui doit être surveillé comme du lait sur le feu...

 
Article de l'Educateur du Cahier syndical SPVal

08/2015 du 25 Septembre 2015

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA