Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentChâtaignes, chasse et raclettes
Bookmark & Share:
Actions sur le document
  • Imprimer
  • Bookmark

Châtaignes, chasse et raclettes

Mots-clés associés :
Ces menus automnaux peuvent représenter le quotidien des enseignants valaisans. Ils sont généralement appréciés et partagés dans un cadre amical, mais sont parfois source de goût amer.
Châtaignes, chasse et raclettes

L’enseignant qui prépare le quotidien de sa classe organise les différentes composantes journalières comme une copieuse brisolée royale. Les cours se doivent d’être peaufinés pour faire saliver ses élèves. L’intégration des MITIC dans l’enseignement «est une évidence» pour garder une variété dans les supports et les interactions. Et là, c’est le drame; une châtaigne contient un ver! Le comparatif scolaire se retrouve dans un message d’erreur, un réseau interne à l’école ou internet en panne, un tableau blanc interactif (TBI) et un ordinateur qui ne sont pas sur la même longueur d’onde. C’est alors que les souvenirs de l’ampoule du rétroprojecteur qui «rend l’âme» refont surface. Les capacités d’adaptation des enseignants sont soumises à de rudes épreuves. La répétition de ces «mauvaises surprises» gâchera très vite le repas. Chaud les marrons! Il faut veiller à ce qu’ils ne se grillent pas...

La recherche de documents méthodologiques, didactiques, guides pour l’enseignant, ressources numériques, fils rouges, précisions cantonales, nouvelle édition et nouveaux moyens, adéquation aux objectifs du PER, ressources MER, astuces des ICT-VS, sites internet spécifiques pour la différenciation, applications pour les divers «dys», pictogrammes pour les TSA,... tous ces points nécessitent également de la part de l’enseignant les mêmes qualités qui font un bon chasseur. On attend de lui de la patience, de la persévérance, de la distinction, du calme, du self-control, de la ténacité, de l’envie, de la passion et de la foi en son métier. On en arrive au plat de résistance: le renouvellement des demandes d’appui et le délai d’attente pour les évaluations avant une prise en charge par des spécialistes. Ce sont autant de passages obligés auxquels les titulaires doivent se soumettre. Les ressources internes à l’établissement sont réquisitionnées pour parer au plus pressé et éviter de laisser des élèves sans aide. Les budgets limités et les faibles ressources donnent des maux de ventre à de nombreux adultes soucieux pour les enfants. Ce n’est plus le moment de soigner les malades en tentant l’homéopathie, mais bien plus de se concentrer sur les causes. Les élixirs de grand-mère ne sont pas adaptés aux paysages scolaires d’une école 2.0. Chaque situation mérite une prise en charge, qui doit être établie avec soin, par un spécialiste disponible «presque 24h/24h».

Continuons avec la sortie d’automne, le moment festif pour les élèves. Les difficultés rencontrées par les élèves dits faibles sont souvent vite oubliées lors de ces moments hors murs. Ils donnent à chacun la possibilité d’exploiter sa créativité et d’explorer la nature environnante. Le moment du pique-nique est souvent révélateur des habitudes et des goûts personnels des élèves. Après les leçons de sensibilisation à l’alimentation, aux goûts et aux sens, il n’est pas rare de voir des menus «originaux» sortis des sacs de nos têtes blondes. Mais le troc entre «chips, bonbons et boissons» permet à certains enfants de se positionner dans la hiérarchie sociale. Et si nous organisions une raclette ou une grillade pour tous? Ce serait l’occasion de mettre tout le monde à égalité! Fausse bonne idée... en raison des allergies, des intolérances ou des régimes spéciaux de certains.

Finissons avec une note positive par un tour d’horizon des événements gustatifs valaisans. Les 23-24 septembre pour Bagnes Capitale de la raclette, le 30 septembre pour Racl’Agettes ont donné l’occasion aux amateurs de raclette de déguster les fromages de tout le Valais. Les 14 et 15 octobre, la Fête de la châtaigne à Fully a réservé, à tous les visiteurs, une brisolée géante. Depuis la fin septembre et jusqu’en novembre, vos amis chasseurs vous feront profiter des meilleurs filets de leur chasse.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA