Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilAssociationLes billets du PrésidentAD de Lens : une résolution forte
Actions sur le document
  • Imprimer

AD de Lens : une résolution forte

Mots-clés associés :
En effet, la SPVal se rallie aux sens définis par le Robert : "traiter, discuter en vue d’un accord" ou "engager des pouparlers en vue de régler un problème"

Le problème est connu : il s’agit d’assainir les caisses de pension. Pour autant, on ne peut le faire à n’importe quel prix. Or, le Parlement "joue" avec la retraite des enseignants et fonctionnaires sans connaître pour l’instant le coût pour chacun des mesures proposées.

Le passage de la primauté des prestations en primauté des cotisations est d’autant plus périlleux que la caisse de retraite du personnel enseignant n’a jamais eu un taux de couverture à 100%. Cela tout le monde le savait et l’acceptait. Alors comment faire maintenant ? L’Etat devra ou délier massivement les cordons de la bourse ou spolier les assurés d’une bonne part de leur rente de retraite.

Ni l’Etat ni le Parlement n’ont voulu "engager des pourparlers en vue de régler un problème". C’est pourquoi, lors de l’AD SPVal du 10 juin dernier à Lens, les délégués ont soutenu massivement la résolution proposée par le district de Monthey. Celle-ci demande

que de VÉRITABLES négociations sur les mesures compensatoires soient engagées immédiatement avec le Conseil d’Etat afin de permettre aux enseignants de vivre leur fin de carrière de façon acceptable.

Post-scriptum

La SPVal et la FMEF ne souhaitent être ni reçues ni même entendues. Elles demandent encore une fois que de véritables négociations s’ouvrent. Ce n’est quand même pas demander le ciel…

 

Contenus corrélés
Lettre SPVal au gouvernement
 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA