Aller au contenu. | Aller à la navigation

Personal tools
Se connecter
Navigation
Vous êtes ici :AccueilActualitésBulletin d'information SPVal: novembre 2015
BibNum

Problème ? Consultez notre FAQ.

«Juin 2020»
Juin
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
Mises au concours

Retrouvez ici les mises au concours de postes d'enseignants.

Billetterie

Conférence à trois voix

vendredi 16 janvier 2015, 19h00

Fondation Gianadda, Martigny

plus d'infos...

Inscription en ligne

Test de placement en L2
Dans la période de changements actuelle, jugez-vous opportune l'obligation de participer à un test de placement en L2 pour les généralistes de l'école primaire ?


Votes : 426
Liens

Le SER

 

AVECO

Bookmark & Share:
Actions sur le document
  • Imprimer
  • Bookmark

Bulletin d'information SPVal: novembre 2015

Voici le bulletin d'informations SPVal de novembre 2015. Les points traités sont: - Votations du 29.11.2015 sur le décret 16.12.14 - Infos année scolaire 2016-2017 - Mesure d'économies - infos ETS2
Bulletin d'information SPVal: novembre 2015

Chers membres SPVal et chers visiteurs du site,

 

Ce bulletin d'informations, vous permet d'avoir une vue d'ensemble des défis qui

attendent l'école valaisanne en cette période d'économies.

 

Le Comité Cantonal vous transmet des informations sur les dossiers actuels et futurs.

 

Nous vous encourageons à vous investir dans votre école au côté de vos directions pour planifier l'organisation scolaire 2016-2017 dès janvier prochain.

 

Notre site vous permet de laisser des commentaires sur les différents articles.

 

Pour tout renseignement ou information supplémentaire :

Olivier Solioz – 079 286 67 90 – solioz.os@netplus.ch – www.spval.ch

Solioz Olivier a écrit :
25/11/2015 13:50

Bonsoir !

La lecture du bulletin d'info SPval de ce mois de novembre me glace encore plus que la température de cette soirée...

Durant ce mois de novembre ont lieu les rencontres de la mi-semestre avec les familles.
Et ce sentiment amer, toujours, de devoir encore expliquer pourquoi tel ou tel enfant, même en difficulté, ne pourra bénéficier de l'encadrement idéal rêvé fautes de moyens à disposition : heures d'appui à partager au mieux, places limitées dans les études dirigées, délais d'attente pour les prises en charges spécialisées.

Et une réunion de réseau mémorable où l'on sent l'incompréhension du pédiatre et l'impuissance de la psychologue face aux "gens qui nous gouvernent"...

Ce mois de novembre fut beau, heureusement pour le moral. Mais là, je crois que je sature...
Directives sans argumentation pédagogique et sans possibilité de discussion, nouveaux moyens lourds à mettre en oeuvre, multiplication des situations à problèmes dans les classes et encore économiser ??????
Mais on va économiser quoi ?
Ils vont faire quoi, tous ces enfants qui vont s'essouffler avant d'être vraiment grands ?

Je crois vraiment qu'il faut montrer, expliquer concrètement ce qui risque de se passer.
Je ne lis pas grand chose à ce sujet dans la presse "officielle", celle qui est lue par tous les Valaisans, par tous les parents.
Quelques articles dans l'1dex, un bulletin sur notre site, quelques courriers de lecteurs, et... ?

Et pourquoi ne pas solliciter un appui de la part des pédiatres qui constatent les problèmes de leurs petits patients (tous les dys, TADAH,...), eux qui conseillent aussi
un suivi adéquat de la part de l'école et qui restent tout surpris quand on leur explique le manque de moyens.
Et pourquoi ne pas faire une liste de...toutes les listes d'attente pour les prises en charge spécialisées ?

Je veux bien alerter tous les collègues que je côtoie (mais on en parle presque quotidiennement !).
Je veux bien en parler aux parents (mais les principaux concernés sont déjà touchés).
Je veux bien en parler aux politiques que je pourrais rencontrer.

Mais j'ai aussi peur qu'on me renvoie sans cesse à mon statut de fonctionnaire privilégiée, qui ne regarderait que le pourcentage de son augmentation de salaire.
Ce n'est pas le message important.
Le message important c'est qu'on ne peut travailler efficacement avec des classes de plus en plus hétérogènes sans en donner les moyens.
Et que sabrer dans les premiers degrés, c'est la catastrophe assurée pour la suite...

Je sais, je suis un peu fatiguée ce soir, et j'ai une classe un peu...compliquée... et beaucoup de frustrations...

Merci de m'avoir lue !

Et merci pour toute l'énergie que le Comité va mettre dans cette mobilisation !

Elisabeth, enseignante de longue date...

Stéphane a écrit :
05/01/2016 15:37

Étant donné (liste non exhaustive mais suffisante pour inciter à bouger...)
La péjoration de statut des enseignantes « enfantine » (péjoration pédagogique et salariale)
Le fonctionnement de responsables du département (décisions prises à la hâte, en petit comité, sans réflexion, avec de moins en moins de concertation avec les inspecteurs, la SPVAL ou autres pédagogues du terrain)
La non-collaboration du département avec la SPVAL (transmissions d’adresses entre autres ….)
La « menace » d’appliquer à la lettre la loi qui stipule que l’enseignant doit changer de degrés chaque année !!!!!
Les moyens d’enseignement papier non-transmissibles qui se multiplient (environnement ,…). Des moyens d’enseignement dispendieux et pas toujours adaptés aux programmes (IAM , …)
Le fait que beaucoup de décisions vont être prises pour l’année scolaire prochaine et risquent de nous être servies comme « fait accompli » dans quelques semaines.
Étant donné ces différents éléments et j’en oublie sûrement, je pense qu’il est urgent que la SPval, si elle veut garder une crédibilité syndicale, mette sur pied dans les plus brefs délais une assemblée extraordinaire durant laquelle des décisions syndicales fortes devraient être prises : fin du « partenariat » (devenu obsolète depuis quelques années déjà…) avec le département, actions syndicales solidaires vis-à-vis des enseignants des petits degrés, etc….
Réagissons ! Agissons !
Nous allons au-devant d'une période difficile dont nous sortirons que par des actions solidaires, le défi est grand !

Solioz Olivier a écrit :
29/01/2016 14:05

Précisions:
EpuiSté a demandé de retirer ses deux derniers messages en raisons de réactions de son environnement professionnel.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

 
Solution Solgema, création de site internet, sites web, CMS, intranet, boutique en ligne, gestion de contenu, OpenERP par Martronic SA